jeudi 31 mars 2016

Les Neiges de l'Eternel de Claire Krust



Synopsis

Dans un Japon féodal fantasmé, cinq personnages racontent à leur manière la déchéance d’une famille noble. Cinq récits brutaux qui voient éclore le désespoir d’une jeune fille, la folie d’un fantôme centenaire, les rêves d’une jolie courtisane, l’intrépidité d’un garçon inconscient et le désir de liberté d’un guérisseur.
Le tout sous l’égide de l’hiver qui s’en revient encore.

Mon avis

Titre acquis lors d'une promotion ebook, il me tardait de le découvrir. Sa couverture est superbe et donne super envie déjà, et comme si ça ne suffisait pas : Iluze et Maureen ont donné envie en plus de cela, les coquines.

J'ai été ravie de cette lecture. C'est vraiment une très belle découverte pour moi. Je me suis sentie transportée dans l'univers japonais féodal proposé par l'auteur. On s'y croit vraiment et j'ai vraiment eu l'impression d'être sur place. On suit plusieurs personnages et cela donne du poids à l'aspect fantastique mais également sérieux de l'histoire.

J'ai adoré le personnage de Yuki qui m'a fait pensé au début à Mulan. Mais cette impression ne dure pas longtemps car elles n'ont pas le même dessein. C'est le premier personnage que l'ont suit, et c'est un peu le personnage qui fait le lien entre tous ceux qu'on va suivre. Le synopsis évoque son désespoir. Ce désespoir va la guider et l'amener à faire des rencontres qui seront importantes d'une manière ou d'une autre et que l'on va découvrir tout au long de la lecture.

J'ai apprécié suivre les autres personnages également, certains plus que les autres, mais chaque récit apporte sa pierre à l'édifice, comme on dit. Le fantôme en est un bel exemple. Il nous donne un aperçu de ce que peux donner les ressentis en tant que fantôme. Et à certains moments, il m'a bien fait peur. Pas peur par sa présence, mais sa façon de penser et ce qu'il fait par rapport à cela. Mais on en apprend également un peu plus sur la famille noble.

Concernant les autres personnages, je vous laisse les découvrir, mais sachez qu'ils sont tous attachants à leur manière. 

L'ambiance se passe en hiver et on ressent bien cet aspect dans l'histoire. Il participe à l'ambiance et en fait, en lisant, je me suis dit que ça ne pouvait pas se passer autrement. Il en rajoute aux émotions transmises par l'histoire. Et l'interview de l'auteur, en fin du titre, confirme cette impression.

Le lecteur découvre le japon féodal, les codes et les coutumes et c'est très intéressant. Cela donne d'autant plus de poids aux récits que l'on découvre et qui se trouvent reliés les uns aux autres, d'une manière ou d'une autre. 

La plume de l'auteur narre très bien l'histoire. Le lecteur est plongé directement dans l'histoire et Yuki ouvrant la voie, on ne peut que la suivre se demandant ce qu'elle fait et vers quoi l'auteur va nous orienter. Malgré le petit côté sombre de l'histoire narrée, il en ressort un aspect poétique, mélancolique, très bien illustré par la couverture.

Je ne peux que vous recommander ce titre. En ebook, en papier, qu'importe mais n'hésitez pas si vous voulez découvrir le japon féodal dans une ambiance fantastique et hivernale, ce qui donne beaucoup de charme et de poésie à l'histoire et à nos personnages attachants.

Mais j'ai quand même un petit point négatif. J'ai une question qui n'a pas trouvé de réponse. Ce n'est pas important pour l'histoire même, mais pour moi c'est nécessaire pour satisfaire ma curiosité. Surtout que je me pose cette question depuis le deuxième récit : qui est le père? Et je referme le livre avec toujours cette questions aux lèvres.


Raté pour le Cold Winter Challenge, puisque je l'ai commencé en février mais terminé en mars.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire