dimanche 30 octobre 2016

Chers Voisins 2 de Collectif


Synopsis

Un nouvel inventaire des petits mots affichés dans les cages d'escaliers ou les parties communes des immeubles concernant les règles de vie ou l'exaspération des habitants face aux bruits et autres désagréments.

Mon avis

Je suis ravie d'avoir découvert ce livre dans une boîte aux livres. C'est tout à fait le genre de livres que je doute adhérer à 100%. Et après lecture, je suis effectivement ravie de l'avoir découvert de cette manière. Je ne l'aurai pas gardé de toute manière. Alors, comment s'est déroulée cette lecture?

Difficile d'émettre un avis sur ce genre de livre. Il n'y a pas de fil conducteur, pas de personnages que l'on suit. Mais je dois dire qu'il y a quand même une ou deux petites choses à dire.

Pour certains textes, je trouve que le format est un peu petit. J'ai dû forcer mes yeux pour lire alors qu'un format un peu plus grand aurait rendu le texte un peu plus lisible. J'en ai donc un ou deux ou il a manqué des éléments pour avoir le message en entier ou des réactions aux messages.

Certains messages m'ont fait sourire, d'autres pas du tout ... mais ce qui est amusant ce sont les fautes d'orthographes ou de vocabulaire. En autre temps, ça fait mal aux yeux, mais ici ça amuse plus que le message passé et si on m'en adressait un de ce type, je sais que je m'amuserais plus à corriger les fautes (comme je l'ai déjà fait pour un message dans un immeuble d'appartements où vit une copine :p) donc ... ça fait plus un effet de flop que de message à prendre au sérieux.

Exemple de la page 140 (un des plus courts) : Pour des problème Techniques le digicode sera changer en septembre. Merci de votre compression.

Sinon, j'ai découvert que beaucoup de gens sont crades apparemment et n'ont pas beaucoup de respect pour un lieu mais pour eux-mêmes aussi. Mais bon, ça on peut déjà le voir avec l'état des toilettes à Disneyland par exemple. Mais je n'aurai pas pensé qu'on puisse être crade dans un lieu commun qu'on côtoie tous les jours et où on peut finir par savoir qui est la personne qui fait ça.

Exemple (soft) de la page 28 : Ici ce n'est pas un WC. C'est le placard du tableau électrique. Tu risques l'électrocution.

Je suis contente d'avoir eu ce livre entre les mains pour les messages qui font sourire. Et ce gratuitement. Je trouve que c'est plus un livre à partager qu'à garder chez soi. Si vous voulez voir des messages du genre, tapez #chersvoisins sur instagram ou passez sur le site Chers voisins.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire