mardi 1 mars 2016

Hänsel et Gretel et autres Réinventions de Jane Gryffin et Ophélie Stovel


Synopsis

Découvrez ces quatre réécritures originales de contes des frères Grimm. Les Réinventions proposent des textes basés sur le principe d’uchronie, l’histoire telle qu’elle aurait pu être mais n’a pas été. Alors suivez-nous sur un des nombreux sentiers encore jamais empruntés dont regorge le royaume des légendes recueillies par Jacob et Wilhelm Grimm?!

Mon avis

Recueil de contes, je vais aborder chacun des contes avec mon ressenti pour commencer et puis un avis plus général.


Hänsel et Gretel

Je pense que j’ai dû voir quelques versions de ce conte mais je ne saurais en dire plus, ça date de tellement longtemps. J’étais donc curieuse de savoir comment l’auteur allait modifier l’histoire. Et pour la modifier, elle la modifie. Mais du coup, je trouve qu’ici, le conte perd un peu de son intérêt (pour moi en tout cas) car je préfère la version où la sorcière fini par devenir ce qu’elle mange, la sorcière représente quand même un personnage redoutable même si elle est vieille et bigleuse. Concernant la fin, on laisse le lecteur imaginer ce qu’il veut concernant la belle-mère. Et que deviennent la maison de la sorcière et la sorcière? Ne va-t-elle pas chercher à se venger ? Il manque un peu de précision à ce niveau-là, ce qui est dommage.

Raiponce

Ici, je pense que je ne connais que la version de Disney mais cette réécriture m’a bien amusée. Il fallait penser au changement effectué dans ce conte. Une idée toute simple mais efficace. J’ai adoré quand le prince découvre à qui appartiennent les cheveux longs. Ceci dit, je me dis qu’à ce stade quitte à chambouler un tel élément, l’auteur aurait pu aller un peu plus loin. Mais l’histoire, en elle-même, reste dans l’esprit des contes, et donc ça passe très bien, aucun regret à cette lecture.

Les trois plumes

Ici, je ne connais pas le conte du tout et je n’ai donc pas pu voir les changements apportés. Je l’ai donc découvert comme il doit être découvert : un conte. J’ai bien aimé la morale apportée par celui-ci. Et l’Idiot, je ne l’ai pas trouvé si idiot que ça, il est même attachant. Il manque cependant un petit élément magique (sauf si on parle de la magie du cœur, et cette magie-là est bien présente.).

Rumpelstilzchen

Je ne connais ce personnage que via la série Once upon a time. Une belle petite morale aussi sur ce conte et un peu de magie intervenant dans l'histoire. Le compte/conte est bon pour moi. Rumpelstilzchen est un petit personnage bien intriguant et j'aurai peut-être voulu le voir un peu plus que la fille pour en savoir un peu plus sur lui.  


De manière générale, je trouve ces réécritures bien faites. On est dans une ambiance de conte, avec une petite morale à chaque fois, l’écriture est adaptée au style. L’exercice de réécriture tout en gardant la base de l’histoire ne doit pas être évident. Mais les deux auteurs s’en sortent bien, et moi, j’ai passé un bon moment. Je pense que mon conte réécrit préféré est celui des trois plumes. Et celui que j’ai le moins apprécié : Hänsel et Gretel. 

Ce recueil se lit très vite, comme la majorité des contes se lisent vite aussi. L'ambiance est bon enfant et fait sourire. J'aurai aimé plus de contes dans ce recueil, tellement il se lit vite. Il est idéal pour partager à son entourage et, plus particulièrement aux enfants, qui seront sans doute moins critiques que moi. Quoique pour le conte de Raiponce, j'ai des réserves sachant qu'il y a la Raiponce de Disney qui a beaucoup de succès auprès des enfants. Cela peut peut-être les perturber.

J’ai adoré les illustrations de ce recueil. L’illustratrice, après chaque conte, illustre l’histoire dans un seul dessin et c’est marrant de chercher les épisodes clés dans une seule illustration. Je les trouve adaptées aux contes même si elles sont en noir et blanc, ce qui leur donne une touche d’originalité en même temps. Les illustrations en début de conte sont chouettes aussi, et j’ai craqué pour celle des trois plumes. 

Merci aux éditions Les Réinventions pour ce service presse qui donne un bel aperçu sur ce que donnent des contes classiques dans un genre uchronique.

4 commentaires:

  1. Un grand grand merci pour cette chronique !
    Quelques précisions concernant certains contes originaux :
    Dans le conte original de "Hänsel et Gretel", la sorcière meurt tout simplement dans le four où Gretel l'enferme, saisissant une belle occasion ; et elle est également bigleuse dans l'original puisque le tour joué par Hänsel avec le petit os vient de là ! Et quant à la belle-mère, il est juste dit qu'elle meurt (également). Rien de particulier n'arrive à la maison de la sorcière.
    La magie est présente dans le conte original "Les trois plumes", donc c'est avec beaucoup d'intuition que tu en parles ! Mais Jane Gryffin a fait le choix de miser sur la "magie du coeur" comme tu le soulignes si bien.
    Nous sommes ravis que les réécritures de "Raiponce" et "Rumpelstilzchen" ainsi que toutes les illustrations te plaisent autant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les précisions ^^ Je vais essayer de me faire les contes originaux soit pour me les remettre en mémoire, soit pour découvrir le conte tout simplement :)
      Encore merci pour la lecture ;)

      Supprimer
  2. MMaaahhh ça m'a l'air bien tout ça :D Bisous zus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était chouette à lire :p
      Bizous ma zus

      Supprimer