vendredi 22 juin 2018

Bébé dis-moi qui tu es du Dr Philippe Grandsenne

Synopsis

Vivre avec sérénité les premiers mois avec Bébé. L'arrivée d'un nouveau-né entraîne ses parents dans une aventure pleine d'imprévus. Loin des théories et des idées préconçues, ce livre, écrit par un pédiatre, n'a qu'une ambition : celle d'aider les parents à regarder vivre leur bébé pour le comprendre tel qu'il est. "C'est avec passion que Philipe Grandsenne parle des nouveau-nés. Pour lui, l'objectif premier, c'est "Au bonheur des bébés"... Et cet ouvrage, si agréable à lire, donne des conseils intelligents, mais surtout donne aux parents la capacité de croire en eux-mêmes et en leur enfant.

Mon avis

Ce livre, je suis ravie de l'avoir lu, mais je regrette de ne pas l'avoir acquis plus tôt et lu soit pendant la grossesse soit juste après avoir accouché car il est vraiment intéressant et m'a beaucoup parlé. 

La grande phrase qu'on pourrait retenir est celle qu'il cite à la page 11 :

"Les enfants naissent égaux entre eux et égaux aux adultes. En droits. Pas en devoirs. Ne faites jamais à votre bébé ce que vous ne voudriez pas que l'on vous fasse. Posz-vous la question, avant de lui imposer quelque chose, de savoir si vous aimeriez qu'on vous l'impose à vous. Si vous répondez non, abstenez-vous, sauf si c'est vital. "

L'auteur base sa "théorie" du nourrisson sur le fait qu'il lui faut 100 jours (3 mois) pour devenir un bébé et donc pour faire ses nuits. Il explique plein de petites choses pour permettre aux parents de comprendre leur bébé dans cette optique et pour faire preuve ainsi de patience pendant ces 3 premiers mois qui sont difficiles. 

Il permet aussi aux (nouveaux) parents de ne pas culpabliser pour certaines situations qu'ils pourraient rencontrer. Et il faut ajouter qu'il précise bien que : seuls les parents savent ce qui est bon pour leur enfant (mais surtout et principalement Bébé qui sait ce qui est bon pour lui).

Il donne des situations très concrètes avec des exemples rencontrés pendant ses rendez-vous. 

Ce livre est vraiment intéressant déjà pour tout ce qui est expliqué plus haut. Mais pas seulement, il explique aussi d'autres choses intéressantes comme d'où viennent certains réflexes qui sont testés par les pédiatres dès la naissance, d'où viennent les mots maman et papa, ... et plein d'autres éléments que je n'aborde pas dans cette chronique.

Ce livre m'a beaucoup parlé dans pas mal de trucs qu'il explique car cela me semble logique au final. Certains éléments semblent un peu difficiles à appliquer car j'ai lu le livre un peu "tard"et qu'avec l'Homme on a mis en place certains choses.
J'ai aussi compris que j'ai loupé l'occasion de faire certains trucs lorsque j'étais à la maternité (faut dire aussi que la situation ne s'y prêtait pas trop non plus) mais lire ce livre m'aurait peut-être aidé à comprendre ce que j'avais besoin plus rapidement sur le moment.

C'est un livre qui m'a beaucoup parlé dans sa grande majorité et je n'ai qu'une envie : le prêter et/ou le recommander aux futures-mamans. On n'est évidemment pas obligé de suivre tout ce qu'il dit, mais on peut s'en inspirer selon la situation et ce que nous dicte notre coeur.

Le tout se lit aisément, il n'utilise pas de terme scientifique trop élaboré. Il nous partage ce qu'il a compris tout simplement.

mercredi 20 juin 2018

Book Haul - Mars 2018

Ce Book Haul sera rapide.

Au niveau livres papier


J'ai déjà lu les 4 premiers tomes de Damenndyn mais je les avais eu à prêter. Je me suis donc procurer le premier tome, et en plus, il y avait une réduction de prix. :)

Mila et la Légendes des ours blancs et poilus est un album que j'ai eu en crowdfunding.

lundi 11 juin 2018

C'est lundi, que lisez-vous? 11 juin 2018

Idée : Mallou
Répertorié chez : Galleane

Qu'ai-je lu depuis le 28 mai 2018?




Que suis-je en train de lire?



Que vais-je lire la semaine qui vient?

La même chose que ce que je suis en train de lire/écouter. Une fois le Secret d'Eli terminé, mon choix se portera après sur :


si La Nef du Crépuscule est choisi, cela se fera en lecture commune avec Kika.

Et vous, que lisez-vous?

mercredi 6 juin 2018

Sous l'ombre du Vampire d'Esther Brassac (Octavie d'Orville, Tome 1)

Synopsis

Quand on est une fée fantôme maigrichonne, de surcroît incapable de se dématérialiser avant 22 h 43, la vie n’est pas facile. Quand, en plus, une naïade, tellement belle que c’en est choquant, a le toupet d’emménager dans un appartement adjacent au vôtre, les choses se gâtent.
Mais lorsque votre patron et ami, un vampire métamorphe au caractère de cochon, trouve le moyen de se volatiliser sans crier gare alors qu’il attend avec impatience un colis très spécial, là, ça devient franchement invivable.

Octavie d’Urville, la fée fantôme la plus complexée de Londres, est bien décidée à enquêter sur sa disparition. Heureusement, Gloria, sa meilleure amie, et Clyde, démon schizophrène, vont la soutenir.
C’est alors que, submergée par les problèmes à ne plus savoir où donner de la tête, la vie décide de mettre sur sa route un charmant rouquin aux yeux verts qui ne laissera pas notre détective débutante indifférente.

Mon avis

Alors ... pour la petite anecdote, ce livre j'ai commencé à le lire en ebook pour savoir si j'allais me prendre le tome 2 en pré-commande ou non (et donc savoir si je me prenais le premier tome en papier aussi par la même occasion). Je n'avais pas fini l'ebook que je me suis pré-commandé le tome 2 et pris le 1er tome en même temps ... oui, le gros risque! Ai-je bien fait?

J'ai tout à fait bien fait et ce, pour trois raisons :
1)  J'ai passé un bon moment avec ce titre lu en ebook
2) Il vaut mieux avoir le titre en papier. Ce n'est pas pour une question de préférence entre le papier et l'ebook puisque je lis sans soucis les deux formats (bien que les titres des éditions du chat noir, on a envie de tous les avoir en papier tant ils sont magnifiques). C'est juste parce que le livre contient des notes en bas de page et que l'ebook n'en tient pas compte et donc on ne sait pas ce que signifie les notes de bas de pages. Et ici, c'est pour traduire des phrases prononcées par un fantôme. On peut deviner certaines phrases, mais pas toutes ... ce qui est très embêtant. (Même si ça ne gâche pas l'histoire en soi, mais c'est quand même plus agréable de tout comprendre au moment de sa lecture).
3) Le livre est superbe en vrai!

Je disais donc que j'ai passé un bon moment avec ce titre.

D'emblée, j'ai trouvé le style très dynamique et attractif dans la narration. Octavie donne presque l'impression de s'exprimer directement aux lecteurs et n'hésite pas à partager ses ressentis et ses pensées. Elle s'exprime comme elle pense. 

Ensuite, l'univers proposé par l'auteur m'a beaucoup plu. Des "créatures" présentes parmi les humains mais qui subissent physiquement leur présence dans le sens où cela leur donne un mal-être physique. De plus, différentes espèces sont présentes dont celle d'Octavie et de sa meilleure amie. Une fée fantôme ... je n'avais pas encore croisé cette race, et puis son entourage est sympathique aussi au niveau des espèces qui ont l'air vraiment nombreuses. C'est un gros plus.

Au niveau des personnages, j'ai adoré Octavie dès le début, en plus de son espèce qui est sympathique, j'ai apprécié son caractère et ne me suis pas ennuyée une seconde en sa présence. Avec son patron, elle travaille dans un endroit qui donne bien envie de l'explorer, on dirait presque un personnage à lui tout seul. 

Le synopsis parle de Clyde, un démon schizophrène et je l'ai aussi bien apprécié sans oublier sa relation atypique avec un autre personnage de l'histoire, qui est aussi un gros plus dans l'histoire puisqu'assez rare (en tout cas dans les titres que j'ai lus dans le genre bit-lit).

Au niveau de l'histoire, je me suis laissée embarquée avec plaisir dans l'ambiance qui parait un peu loufoque avec le point de vue d'Octavie et qui pourtant est sérieuse de par ce qui s'y passe : la disparitions de Supras. Et surtout le pourquoi de ces disparitions qui permet de faire un petit parallèle avec notre réalité. Je n'en dis plus pour ne pas spoiler, mais on aborde une question très actuelle de l'actualité que je pourrais résumer par le terme de différence sans trop en dire.

On se croirait presque dans un James Bond avec ce qu'Octavie va découvrir pendant son enquête et qui lui donnera un coup de pouce pour avancer dans cette enquête qui la mènera vers quelque chose qui ne sera pas plaisant et désolant.

J'ai juste un petit mais vraiment tout petit bémol. Octavie parait un peu dans l'exagération, et cela fait sans doute parti de son caractère, mais le fait qu'elle considère le charmant rouquin qu'elle ne connait pas du tout comme l'homme de sa vie dès qu'elle le voit une fois est un peu lassant. Une forte attirance, oui, mais de là à considérer comme l'homme de sa vie ce jeune homme assez mystérieux ... bof bof. Mais cela, heureusement, donne un petit côté amusant à l'histoire.

En bref, j'ai passé un très bon moment, et j'ai hâte de retrouver Octavie, sa bande et son univers.

vendredi 1 juin 2018

Ces émissions littéraires - Livrés à Domicile Mars 2018

Le printemps s'annonce doucement sur l'émission. Ce mois-ci était-il tentateur? Et une des émissions est à refaire tant l'idée est bonne. Je vous laisse deviner laquelle?

Emission du 5 mars 2018

Auteur invité : Estelle Nollet - Community
Lectrice : Camille
Replay : ICI

La figure imposée est Sleeping Beauties de Stephen King et Owen King. Le synopsis est intéressant, et bien que 3 sur 4 n'aient pas aimé ce bouquin, vu le débat lancé entre Gorian et Michel ... il m'intrigue assez bien du coup.

Pour sa rubrique numérique, Michel nous parle de l'application qui accompagne le livre Warcross de Marie Lu. Cette application propose une discussion avec un des personnages du livre.

Gorian nous parle dans sa rubrique de la réédition (avec nouvelle traduction) de Le dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper. Je n'ai jamais vu le film ni lu le livre, or je n'en ai entendu que du bon.

Artémis d'Andy Weir, Chacun sa vérité et ça ne coûte rien de demander de Sarah Lôvestam et Une fille dans la nuit polaire de Christiane Ritter. Je pense que je choisirais ... aucune idée en fait. Peut-être Artémis car j'ai l'autre titre de l'auteur dans mon EPAL.

Dieu n'est pas grand de Christopher Hitchens, Dans les angles morts d'Elisabeth Brundage et Insulaire, petites histoires de Groix de Prosperi Buri. Je pense que je choisirais Insulaire, petites histoires de Groix.

Aliss de Patrick Sénécal est présenté par la lectrice et il a l'air sympa. C'est une réécriture d'Alice au Pays des Merveilles qu'elle décrit comme déjanté.

Emission du 12 mars 2018

Auteur invité : Malin Persson Giolito - Rien de plus grand
Lectrice : Sophie
Replay : ICI

Michel nous présente ADN de Yrsa Sigurdardottir, un polar islandais avec un duo et une évolution dans l'enquête qui promettent d'être intéressants. 

Dans sa rubrique numérique, Michel compare l'empreinte carbone entre le livre papier et le reader. Pour être éco-responsable en tant que lecteur, il faudrait lire 80 ebooks et plus, si ce n'est pas le cas, c'est le papier qui est éco-responsable.

My absolute darling de Gabriel Tallent, La Rose de Louise Erdrich et La mort de Santini de Pat Conroy. Je pense que je choisirais La Rose car la couverture est vraiment sublime et Michel donne très envie.

La facture de Jonas Karlsson, Pleasantville d'Attica Locke, Boni - La dernière Bouchée de Carotte de Ian Fortin. Je pense que je choisirais Boni -La dernière Bouchée de Carotte car c'est une BD, que c'est léger et Thierry en parle très bien en s'amusant.

Sophie, la lectrice, présente le coffret de Culotées de Pénélope Bagieu. C'est un titre dont j'entends parler depuis un moment et qui a l'air intéressant sur le thème des femmes qui ont fait l'histoire.

Emission du 19 mars 2018

Auteur invité : Nadine Monfils - Le Rocker en pantoufles
Lecteurs : Martine et Michel
Replay : ICI

Michel nous présente Le seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien comme livre fondateur.

Peur de Dirk Kurbjuweit, Chambre simple de Jérome Lambert et Rosalie et le language des plantes de Fanny Ducassé. Je pense que je choisirais Rosalie et le language des plantes car Thierry en parle très bien et donne envie d'apprendre le langage des plantes avec Rosalie.

Le tour de Belgique de Monsieur Iou, Tuez-les tous ... mais pas ici de Pierre Pouchairet et Dryades de Tiffanie Vande Ghinste. Je pense que j'aurais du mal à choisir entre Le tour de Belgique et Dryades qui sont attirants tous les deux, mais pas pour les mêmes raisons.


Emission du 26 mars 2018

Spéciale école 
Auteurs invités : Harold Schuiten - Tu vas aimer notre froid et Arnaud de la Croix - Ils admiraient Hitler
Lecteur : Florent
Replay : ICI

Ici, la figure imposée est Ils admiraient Hitler d'Arnaud de la Croix qui a été lu par la classe de Florent. Ce titre a l'air intéressant car l'auteur y parle notamment de Lovecraft. Ce qui est un peu interpellant et donne envie d'en savoir plus. Du coup, c'était un titre qui était surement intéressant à faire lire à une classe.

Les soeurs de Fall River de Sarah Schmidt, L'âge des Assassins de RJ Barker et Raconte-moi la fin de Valeria Luiselli. L'âge des Assassins est un titre publié chez Bragelonne, pour le confort je choisirais ce titre, mais pour la découverte je me tournerais plus vers les soeurs de Fall River que Gorian a bien vendu et qui aborde une histoire vraie.

Mange tes morts de Jack Heath, Les zombies au cinéma de Ozzy Inguanzo et Anthologie de Doggybags. Je pense que je choisirais Mange tes morts.

Florent recommande Entre deux Mondes d'Olivier Norek.

Ce fut une émission intéressante et bien faite avec une incusrion dans l'école et une classe, tout particulièrement.

mercredi 30 mai 2018

Souvenirs Volés de Selina Fenech (La Trilogie du Voile, Tome 1)



Synopsis


Perdue dans un monde aux fééries monstrueuses, une ado troublée doit découvrir qui elle est et pourquoi ses souvenirs ont été volés, avant d’être rattrapée par ceux qui veulent sa mort.
Elle se choisit le nom de « Memory » et n’a plus qu’un seul but : retrouver le chemin de sa maison où qu’elle puisse être. Mais ces contrées sont étranges, aucune technologie à l’horizon et l’acier est banni, en raison d’un pacte entre les humains et les créatures magiques qui cohabitent dans ce royaume aux codes du passé. Avec son t-shirt et son jean déchiré, Memory sait qu’elle est différente.
Hantée par son passé, chassée par un dragon, désirée par le roi et suivie par un mystérieux et beau sauvage qui semble la connaitre, tout le monde est après elle ; et elle suspecte que ce n’est pas juste pour sa tenue décalée. Sa mémoire perdue renferme de dangereux secrets qui remettront en cause tout ce qu’elle connait et menaceront tous ceux qu’elle aime.

Découvrez la trilogie événement venue d’Australie, écrite et illustrée par Selina Fenech.


Mon avis

J'étais pressée de découvrir cette histoire de par sa superbe couverture. Et ce n'est pas tout : le livre contient des illustrations, toutes illustrées par l'auteur elle-même, et elles sont sublimes (à l'image de la couverture). J'étais donc curieuse de découvrir cette lecture, et d'autant plus quand j'ai découvert qu'en fait l'auteur est surtout illustratrice. Comment s'est déroulée ma lecture?

Elle a été très lente, mais il faut dire que c'était la période de mon accouchement. Je comptais d'ailleurs le lire à la maternité mais n'ai jamais pu le faire car je ne savais pas plier mon bras avec le cathéter qui y était mal placé. Et ensuite, forcément avec bébé et le nouveau rythme a adapté en fonction de lui, ce fut une période un peu laborieuse pour lire. Même si ce n'est pas le sujet, cela peut expliquer une des raisons pour laquelle ma lecture a été lente.

Donc ma lecture a été lente alors que l'histoire se lit très bien et très facilement. Trop? Non, un livre ne se lit jamais trop facilement, mais disons que je n'ai pas été happée comme je le pensais par l'histoire. C'est plutôt ça le soucis. Pas mal d'éléments se devinent aisément à l'avance alors que les personnages ont l'air de ne pas comprendre directement l'évidence (et pourtant, ça parait si évident d'après ce qu'ils se disent et racontent).

Au niveau des personnages, je n'ai pas vraiment accroché plus que cela. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais c'est comme ça. Entre la princesse, le voleur qui tombe amoureux au premier regard sur celle-ci, la fille sans mémoire à l'image opposée d'une princesse dont tout le monde se méfie et le garçon mystérieux à l'aspect sauvage ... moui ... on se retrouve dans une sorte de triangle/carré amoureux ... ça ne me parle plus trop ce genre de choses. Sur la fin du livre, ça s'arrange à ce niveau, heureusement. Ca devient plus clair pour Memory.

Je trouve même que l'histoire tourne peut-être un peu trop autour de leurs questions de coeur. Ils se cachent et ont des questions qui demandent à trouver des réponses et leurs problèmes à trouver des solutions ... donc les histoires amoureuses n'ont pas forcément toute leur place au premier plan ; et ce n'est vraiment pas l'impression que j'ai eue.

Le personnage qui intrigue peut-être un peu plus c'est Thayl, le méchant de l'histoire. Il a l'air d'avoir eu un passé douloureux en amour et du coup son histoire s'est un peu complexifiée. Et j'ai l'impression qu'on ne le verra plus trop dans la suite. C'est dommage, j'aurai voulu en savoir plus sur lui et son évolution.(Mais peut-être que je me trompe et qu'il sera présent dans le 2ème et/ou le 3ème tome)

Au niveau de l'ambiance du livre, il est bien placé sous le signe de la magie et de la féérie, mais trop peu à mon goût et surtout principalement peu de dragons présents alors que la couverture du livre donne justement envie de lire l'histoire pour voir du dragon.  Je sais que la magie ne peut pas être utilisée comme les personnages le veulent mais j'ai quand même eu un goût de trop peu. Peut-être y en aura-t-il plus dans le deuxième tome maintenant que Memory en sait plus sur elle et que la situation du pays a evoluée.

L'histoire aurait presque pu se terminer avec la fin du livre, mais l'auteur disperse nos personnages et le soucis de Memory n'est pas encore tout à fait résolu. 

Est-ce que je lirais la suite de l'histoire? Je ne sais pas encore, d'autres titres du Chat Noir m'attendent avec grande impatience ou me font les beaux yeux. Peut-être que oui, peut-être que non, l'avenir le dira ... mais c'est certain que la couverture des tomes 2 et 3 sont fortement attirantes. L'auteur a un don certain pour les illustrations, c'est une évidence et une tentation à elles toutes seules. Et les livres sont de beaux livres objets aussi. Si j'y plonge, il me faudra plus de magie et plus de surprises que dans ce premier tome pour me satisfaire un peu plus.

lundi 28 mai 2018

C'est lundi, que lisez-vous? 28 mai 2018

Idée : Mallou
Répertorié chez : Galleane

Qu'ai-je lu la semaine passée?


J'ai commencé à écouter Underground Railroad dimanche (du coup, je laisse tomber mon écoute d'Anna Karenine, qui me donne l'impression qu'il vaut mieux le lire plutôt que l'écouter, en tout cas pour moi).

Que suis-je en train de lire?


Que vais-je lire la semaine qui vient?


Je ne sais pas encore si ça sera le tome 3 de Néachronical ou le tome 2 du Bâtard de Kosigan (ou peut-être un autre).

Et vous, que lisez-vous?