vendredi 18 septembre 2015

Even Dead Things Feel Your Love de Mathieu Guibé


Synopsis

Au terme de votre vie, à combien estimez-vous le nombre de minutes au cours desquelles vous avez commis une erreur irréparable ? De celle dont les conséquences régissent d’une douloureuse tyrannie vos agissements futurs jusqu’au trépas. Mon acte manqué ne dura pas plus d’une fraction de seconde et pourtant ma mémoire fracturée me renvoie sans cesse à cet instant précis tandis que la course du temps poursuit son inaltérable marche, m’éloignant toujours un peu plus de ce que j’ai perdu ce jour-là. Je me demande si notre dernière heure venue, les remords s’effacent, nous délestant ainsi d’un bagage bien lourd vers l’au-delà ou le néant, peu importe. Puis je me souviens alors qu’il s’agit là d’une délivrance qui m’est interdite, condamné à porter sur mes épaules ce fardeau à travers les âges, à moi qui suis immortel. 

L’amour ne devrait jamais être éternel, car nul ne pourrait endurer tant de douleur.

Mon avis

Un titre bien mystérieux et une couverture magnifique. De quoi bien tenter. Ajoutez à cela, le fait que ça soit édité aux éditions du Chat Noir, une petite maison d'édition, mais au fort potentiel et aux titres tous plus intéressants les uns que les autres.  Alors, comment s'est passée ma lecture?

Dès qu'il s'agit de romance, j'ai toujours un peu peur de tomber sur une histoire qui va m'ennuyer, gnan-gnan et pas trop plausible. Et ici, il n'y a rien de ce que je crains ... et ce fut pour mon plus grand bonheur.

Enfin, ici, l'adage : "Le malheur des uns fait le bonheur des autres" prend tout son sens. Josiah, vampire et personnage principal de l'histoire, souffre et il a mal comme il n'a jamais connu ça alors qu'étant un vampire, il ne doit rien ressentir normalement. Et c'est ce qui fait toute la beauté de cette histoire ... ça fait un peu sadique, ça non? :) Je vous rassure, je n'aime pas voir les gens souffrir, vampire ou non. Mais il faut bien avouer que cette histoire se déguste et se savoure.

L'auteur a un style d'écriture qui convient tout à fait pour le genre d'histoire qu'il propose ici. Les ressentis sont bien décrits, nous plongeons sans soucis dans l'ambiance du 19ème siècle et le gothique romantique. Dès le départ, le lecteur se laisse embarquer et suit ses aventures en ayant du mal à s'interrompre. L'aspect fantastique s'intègre très bien dans cette romance particulière. Le titre prend tout son sens pendant la lecture. Certaines scènes sont particulièrement touchantes et magnifiques.

Les personnages sont attachants : Josiah, Abigale et aussi Rudolf, le majordome pour qui j'ai ressenti autant d'attachement que Josiah lui-même. Je n'ai pas envie d'en dire trop les concernant au risque de raconter l'histoire, mais Josiah évolue, il apprend même s'il peut se laisser aller à ses plus bas instincts. Certains passages montrent qu'il est un vampire tout simplement et d'autres qu'il se cherche.

On devine une fin sombre mais finalement, j'ai été surprise de la fin. Je ne m'attendais pas à tout cela, et je ne suis pas déçue.

Un titre que je ne regrette nullement d'avoir acquis et lu. Un one-shot à découvrir pour ceux aimant les histoires gothico-romantiques.




8 commentaires:

  1. Ok c'est officiel! J'achèterais ce livre probablement au SDL de paris ^^ Merci pour ton avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra peut-être le demander à l'éditeur avant d'y aller car il est quasi épuisé maintenant. L'auteur prend les derniers exemplaires sur demande. J'espère qu'ils le rééditeront :)

      Supprimer
    2. Ah mince! Merci de l'information ;)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas mais ton avis me donne envie de le découvrir surtout que j'aime beaucoup les livres de cette maison d'édition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut partie des premiers titres publiés dans la maison d'édition et on le voit beaucoup moins dans les salon :)

      Supprimer