mercredi 28 septembre 2016

Lumière Cendrée d'Arthur C. Clarke (La Trilogie de l'Espace, Tome 3)


Synopsis

Grand maître de la science-fiction, Arthur C. Clarke fut l’un des principaux concepteurs de l’ère spatiale, avant même le lancement des premiers engins depuis la Terre.

Dans Lumière cendrée, la découverte de minerais sur la Lune est sur le point de déclencher une guerre dévastatrice entre la Terre et les colonies de Mars et Vénus... Sadier saura-t-il démasquer le savant qui a transmis clandestinement des informations sur le sujet ? Et que pourra-t-il faire face à ce qui semble bien prêt à devenir la première guerre interstellaire ?

Mon avis

Tout d'abord, je suis contente de vous annoncer que j'ai terminé l'intégrale de la Trilogie de l'Espace avec ce titre. C'est le dernier titre qui la compose. Ceci dit, vous pouvez lire les 3 titres la composant de manière totalement indépendante. Iles de l'espace, Les Sables de Mars et Lumière Cendrée nous proposent des intriguent totalement différentes et les personnages croisés sont aussi totalement différents. Le seul point commun c'est : Mars et ses relations avec la Terre. 

Ici, j'ai été perturbée pendant ma lecture. Etant habituée avec les deux "premiers" tomes de découvrir la vie sur Mars, j'ai été un peu déboussolée en découvrant que dans celui-ci, on ne s'y rendrait pas. Nous restons sur la lune et ses scientifiques. Alors oui, avec le synopsis ci-dessus on peut le comprendre, mais dans le synopsis de mon intégrale j'avais juste ceci comme info : "Dans Lumière Cendrée, des astronomes sont les témoins d'une première guerre interplanétaire".

Nous suivons Sadier un personnage présenté sur place comme un expert comptable mais qui a un tout autre objectif que d'analyser les chiffres, les dépenses réelles et le rendement réel des machines à analyser. Je dois avouer que pour cette partie-là, je me suis sentie un peu dans le flou pour son enquête. J'ai bien compris le problème de base (relation Terre et ses colonies, avec le soucis des ressources financières nécessaires - ce qui reste assez politique dans le fond), mais je n'ai pas tout compris dans ses raisonnements pour atteindre son objectif. Je ne vais pas en dévoiler plus dans sa façon de faire. Elle me semble de base assez logique, mais je n'ai pas compris sur quoi il se basait car cela reste assez subjectif comme méthode finalement (de mon point de vue).

Je ne me suis pas trop attachée aux personnages dans ce tome. Je ne saurais pas expliquer pourquoi. Même Sadier qui est pourtant le personnage principal.

Sinon, j'ai adoré découvrir la vie sur la Lune tout comme je la découvrais dans les deux "premiers" tomes sur Mars. Le mode de fonctionnement de la "grande" place est vraiment bien imaginé.

Mais je dois avouer que j'ai trouvé ce tome moins charmant et moins intéressant que les autres. Il m'a moins emporté. Mais je reste d'avis que ce titre est comme les autres : dépaysant et intéressant. C'est juste l'ambiance qui m'a un peu moins plû. Et sans doute le fait d'être sur la Lune au lieu de Mars comme je le supposais. Je le conseillerais donc moins vite que les deux autres titres. Et même si ce titre m'a moins emballée que les autres, j'ai d'autres titres de l'auteur à découvrir dans l'EPAL et j'espère pouvoir me les caser à un moment ou un autre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire