jeudi 11 avril 2019

Kappa16 de Neil Jomunsi

Synopsis

« Je suis Kappa16©, votre nouveau robot de compagnie. Je suis très heureux de faire votre connaissance. » Enoch est un androïde d'avant-dernière génération, acheté de seconde main par un père de famille pour prendre soin de son fils autiste. Les Kappa16 © sont les machines les plus fiables du marché : elles obéissent à des règles qu'elles ne transgressent jamais. Mais dans l'intimité du cercle familial, quelque chose de terrible s'est produit, qui a contraint le robot à prendre la fuite. Perdu dans un Berlin fantômatique, Enoch s'immerge alors dans le gouffre de ses archives pour tenter d'expliquer son impardonnable erreur.

Mon avis

Walrus Editions fermant ses portes (triste nouvelle), c'est tout naturellement que j'ai acheté ce titre de Neil Jomunsi que j'avais déjà découvert avec sa saga Jesus contre Hitler et une nouvelle.  Et je n'ai pas trop fait attendre ce titre dans mon EPal.

Et ce titre, ce style ... je ne m'y attendais pas du tout. D'ailleurs, je ne sais toujours pas quoi en penser au moment où j'écris ces lignes.

L'histoire commencait bien : le robot s'occupe du petit garçon autiste et de la famille aussi. Puis, petit à petit, on plonge dans une ambiance particulière qui commence à déranger. Et ce ressenti augmente, augmente, augmente jusqu'au moment tragique dont parle le synopsis. La façon dont Enoch narre les évènements (car tout est narré de son point de vue uniquement) est fait sans ressenti particulier. Or ce qu'il raconte va être de plus en plus dérangeant pour le lecteur.

Le pire c'est qu'on apprécie Enoch. Son but premier est d'aider et il fait tout ce qui est possible pour atteindre ce but ; et ce qu'il doit faire/subir ne peut que renforcer ce sentiment (oui, pour un robot, et alors?). Et le dénouement final, qu'on sent venir, (et qu'on se dit "non, ce n'est pas possible, il ne va pas faire ça") nous perd autant qu'il perd Enoch. Qu'en pensez? Qui est vraiment fautif?

Cette histoire ne peut pas laisser indifférent et ouvre plein de questions sur la responsabilité des actes quand il s'agit de robot et sur encore bien d'autres aspects qui peuvent aussi être dérangeants et mettre mal à l'aise.  

Il est difficile de parler de tous ces aspects et questionnements que soulèvent cette histoire, pourtant courte, sans trop en dire. Mais dans ce titre, l'auteur nous propose un style totalement différent de ce que j'ai lu de lui (Jésus contre Hitler est plutôt un style décalé et action). Histoire plus sérieuse que je ne le pensais de prime abord, le style de l'auteur et l'histoire donne une claque.Et on ne ressort pas si indemne que ça de la lecture.

Neil Jomunsi est un auteur qui surprend dans ses histoires qui peuvent être à l'opposées des unes aux autres. N'hésitez pas à le découvrir si ce n'est pas encore fait.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire